Pour favoriser l’accès des malvoyants, l’IA de Google remplira automatiquement les balises alt

  •  Tech For Good  •  Accessibilité Numérique  • 

08/07/2021   •   56 vues
illus_post

Google fait un nouveau pas vers l’accessibilité numérique. Pour les malvoyant·e·s, le moteur de recherche utilise la reconnaissance d’image et le machine learning pour remplir automatiquement les balises alt des images.

L’accessibilité numérique est un des enjeux de la Tech For Good. Chacun et chacune devrait pouvoir naviguer facilement sur le web quelle que soit sa situation géographique, sociale ou son état de santé. Sur ce dernier point, les problèmes de vue peuvent constituer un handicap important. Google souhaite y palier grâce à l’intelligence artificielle. L’IA remplira dorénavant les balises alt de manière automatique.

Comme vous le savez probablement ces balises – appelées aussi texte alternatif – jouent un rôle dans le référencement d’un contenu web. Mais leur but premier est de décrire ce que l’image contient. Cette balise est donc très importante pour les malvoyant·e·s, qui utilisent un lecteur d’écran ou une plage braille pour naviguer.

“Une image vaut mille mots” – c’est pourquoi les créateurs de contenu en utilisent le plus souvent possible. Mais alors, lorsque le texte alternatif reste vide, une personne souffrant de problèmes de vue risque de passer à côté d’informations essentielles.

Une technologie déjà éprouvée au service de l’accessibilité numérique

La nouvelle initiative de Google permettra d’éviter ce problème. Si l’IA détecte une balise alt vide, elle la remplira automatiquement grâce à la reconnaissance d’image. Cette technologie a déjà été éprouvée. En effet, elle est déjà utilisée dans l’outil de recherche par images disponible dans Google Images. Et elle est maintenant prête pour une utilisation responsable.

En crawlant les médias visuels, l’IA est capable d’en ressortir une description approximative. C’est cette description que les utilisateurs entendront. Afin de les avertir qu’il s’agit d’une description automatique, et donc qu’il peut y avoir des erreurs, elle sera précédée de la mention “cela ressemble à…”. Et si rien ne ressort, la voix indiquera seulement qu’aucune description n’est disponible.

Si vous avez besoin des outils de Google Chrome pour avoir un meilleur accès au web, vous trouverez plus d’infos sur Google Accessibility.

Et sinon, une série récurrente sur les technologies qui changent le monde vous intéresse-t-elle ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter cet article